Interview – RDV Latino

Dans le cadre de l’exposition [La Vida Real] au consulat de Colombie à Paris jusqu’au 11 Octobre. Retrouvez l’interview qui m’est consacré par le média RDV Latino. Je reviens sur mes origines Colombiennes et me confie sur mon travail documentaire, réalisé à Medellín.

Extrait:

La photographie est le médium que tu as choisi pour raconter ton pays natal, pourquoi et comment est née cette sensibilité artistique?

L’image a toujours été présente dans mon existence, elle s’est d’abord déguisée par le dessin, la peinture y compris par l’écriture où j’aime utiliser de métaphores et l’univers de l’imagerie, d’user d’un certain réalisme magique (cf: Gabriel Garcia Marquez)

Mais son meilleur déguisement semble être un boitier noir autour du cou, la photographie est venue à moi comme une pétale de rose se posant délicatement sur mon bras.

L’image façonne la perception de notre société jusqu’à notre propre identité, elle est partout, à tous moments, véhiculée sur tous les supports matériels et immatériels. Nous vivons dans une époque où l’image de l’autre, où l’image de soi où l’image d’un ensemble est au centre de l’attention, des critiques et des jugements, qui peuvent donc influencer les réflexions et décisions, fractures et rassemblent les opinions. L’image peut être une arme de distraction et/ou de destruction silencieuse selon la manière dont elle est utilisée et diffusée. Elle est pernicieuse, c’est pour ça, je pense qu’on lui accorde inconsciemment une valeur inestimable.

Dans ce contexte le choix de la photographie pour raconter mon pays natal n’est donc pas anodin dans une société moderne où elle est maitresse de la pensée, je l’utilise pour déconstruire une certaine société où la dictature de l’image est reine, et a véritablement le pouvoir d’alimenter, véhiculer voire tromper les opinions et réflexions de chacun. Dans une société où les bouleversements idéologiques et communautaires divisent et dominent notre civilisation. Dans une société en proie aux crises sociales, dérèglements climatiques mise en exergue par le réchauffement et l’effondrement de la biodiversité.

Par une photographie nous pouvons résumer une histoire, qui nous aura demandé 3 pages pour la retranscrire au stylo et par 3 pages de photographies nous pouvons résumer toute une époque.

J’utilise la photographie afin de me ré-approprier les sujets de société qui composent notre génération et déconstruire certains mythes que la dictature de l’image à imposé dans notre pensée collective.


L’interview intégrale: https://www.rdvlatino.com/…/expo-photo-au-consulat-de-colombie


Rodrigo

Suivez moi

1 thought on “Interview – RDV Latino

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
LinkedIn
Instagram
WhatsApp WhatsApp moi